Need For Speed de DreamWorks Pictures marque le retour palpitant des films vouant un culte aux voitures des années 60 et 70, époque où l’authenticité du monde insuffla une nouvelle intensité à l’action au grand écran. En puisant dans les aspects qui rendent le mythe américain de la grande route si attirant, cette histoire relate la traversée presque impossible des héros lors d’une mission de vengeance qui se transforma plutôt en une quête de rédemption. Inspiré par la série de jeux vidéo de course ayant remporté le plus de succès à ce jour, dont plus de 140 millions de copies vendues, Need For Speed capture toute la liberté et l’excitation du jeu en la transposant dans un environnement réaliste, tout en actualisant cette passion pour la route qui explique notre amour intemporel des voitures.

Le protagoniste du film, Tobey Marshall (Aaron Paul), est un col bleu, mécanicien de profession, et pilote clandestin de voitures de course. Peinant à maintenir en vie le garage familial, il s’associe contre son gré avec le riche et arrogant ex-pilote de NASCAR Dino Brewster (Dominic Cooper). Mais juste au moment où une vente importante à la courtière en automobile Julia Bonet (Imogen Poots) pourrait sauver le commerce de Tobey, une course désastreuse permet à Dino de monter un coup contre le héros pour un crime qu’il n’a pas commis. Tobey est alors envoyé en prison pendant que Dino agrandit l’entreprise dans l’Ouest.

Deux ans plus tard, Tobey est relâché et habité par un désir de vengeance, mais il sait que sa seule chance d’écraser son rival est de le battre lors d’une course à travers le pays nommée De Leon, le Super Bowl de la course clandestine. Pour y arriver, Tobey devra relever des défis explosifs comme éviter les policiers le poursuivant d’une côte à l’autre du pays ainsi que d’affronter le chasseur de primes dangereux que Dino a mis à ses trousses. Grâce à l’aide de son équipe fidèle et de la débrouillardise inattendue de Julia, Tobey déjoue le destin coup après coup et prouve que même dans le monde des bolides tape-à-l’œil, les plus faibles peuvent finir les premiers.

Need For SpeedMCsup> est présenté par DreamWorks Pictures, produit par Patrick O’Brien, John Gatins et Mark Sourian, et réalisé par Scott Waugh. Le scénario a été écrit par George Gatins. L’histoire, écrite par George Gatins et John Gatins, est inspirée par la série de jeux vidéo créée par Electronic Arts. Le film sera en salles le 14 mars 2014.

Ce film excitant marque le retour aux films vouant un culte aux voitures des années 60 et 70 en explorant les facettes du mythe américain de la grande route. « Need For Speed » relate la traversée presque impossible de deux héros lors d’une mission de vengeance qui se transforma plutôt en une quête de rédemption.