Le talent de trois des plus grands conteurs d'histoires au monde (Roald Dahl, Walt Disney et Steven Spielberg) est enfin réuni afin de donner vie au classique de Dahl, intitulé Le Bon gros géant. Réalisée par Steven Spielberg, l'adaptation cinématographique de Disney raconte l'histoire originale d'une jeune fille et d'un géant qui lui fait découvrir les merveilles et les dangers du pays des géants. Le Bon gros géant (Mark Rylance) est bel et bien un géant, mais ne ressemble en rien aux autres géants de son pays. Du haut de ses 24 pieds, le BGG a d'énormes oreilles et un sens de l'odorat hors du commun. Il est charmant, un peu lent d'esprit et plutôt discret. Les autres géants, comme Bloodbottler (Bill Hader) et Fleshlumpeater (Jemaine Clement), qui sont deux fois plus grands et deux fois plus effrayants que lui, ont la réputation de manger des humains, alors que le BGG préfère les légumes. À son arrivée au pays des géants, Sophie, une jeune fille précoce de 10 ans venant de Londres, a peur du mystérieux géant qui l'a amenée dans sa caverne, mais elle se rend rapidement compte que le BGG est en fait très gentil et charmant. N'ayant jamais rencontré un tel colosse, Sophie a plusieurs questions. Le BGG conduit Sophie à la ville des rêves, où il collectionne les rêves et les envoie aux enfants, et lui révèle la magie et les mystères du rêve. Ayant tous deux été seuls au monde jusqu'alors, une amitié grandit rapidement entre eux. Cependant, la présence de Sophie dans le pays des géants attire l'attention des habitants, qui deviennent de plus en plus dérangeants. Sophie et le BGG partent alors pour Londres afin de rencontrer la Reine Victoria (Penelope Wilton) et l'informer de la situation précaire des géants. Mais avant tout, ils devront convaincre la Reine et sa domestique Mary (Rebecca Hall) que les géants existent véritablement. Ensemble, ils mettront sur pied un plan afin de se débarrasser des géants une fois pour toutes.